• Prochains rendez-vous

     

     

  •  

    L'association Ciné Salon 13 vous convie à l'édition 2016 de son festival annuel qui se déroulera au cinéma les Arcades Salon du jeudi 16 au samedi 18 juin.  


    votre commentaire
  • 11 mai, ouverture du Festival de Cannes


    votre commentaire
  •  
    9 mai, Journée de l'Europe           
    Instituée en en 1985 par le Conseil européen « La Journée de l’Europe », célébrée le 9 mai commémore la « Déclaration Schuman » qui est considéré comme le texte fondateur de l’Union européenne. Cette journée symbolise également la paix entre la France et l’Allemagne qui toutes deux décidèrent de coordonner l’ensemble de leur production charbon et d’acier sous l’égide d’une Haute Autorité, dans une organisation ouverte à la participation des autres pays d’Europe.

              Cette date sera pour nous l’occasion de débattre sur « l'Europe et les migrants » lors d’une séance exceptionnelle du Ciné Club proposée en partenariat avec le Comité Européen International Salonais (C.E.I.S.). La projection du film « Welcome » de Philippe Lioret sera suivie d’un échange animé par Jacques-Olivier MARTIN, attaché culturel, diplômé Sciences Po Aix.

     

              Accueil du public à partir de 19h30 la projection commençant à 20h00. 

    Tarif Normal 7,60 euros – Tarif Adhérents Ciné – Club et C.E.I.S. 5 euros.  

    9 mai, Journée de l'Europe




    votre commentaire

  •   jeudi 14 avril: La taverne de la Jamaïque     
    Créée en 2008 par les distributeurs de films de patrimoine afin de favoriser leur travail dans le paysage cinématographique français et d’augmenter la visibilité des professionnels et du public, l’Association des Distributeurs de Films de Patrimoine (A.D.F.P) organise du 13 au 19 avril la seconde édition du « Festival Play It Again » à laquelle la direction des cinémas salonais a décidé de s’associer et nous a sollicité comme partenaires privilégiés de cet événement.

     

           A l’occasion de l’ouverture de ce festival notre soirée dujeudi 14 avril: La taverne de la Jamaïque Ciné Club du mois d’avril qui aura lieu le jeudi 14 sera consacrée à la projection du film remastérisé en version numérique en octobre 2015, « La taverne de la Jamaïque » d’Alfred Hitchcock. Adaptation méconnue d’une œuvre de la célèbre romancière anglaise Daphné Du Maurier, le synopsis du film réalisé en 1939 relate le destin de la jeune Marie Yellard  qui à la mort de sa mère part en Co
    rnouailles retrouver la seule famille qui lui reste : sa tante Patience et son mari Joss. Ce dernier est le tenancier de la taverne de la Jamaïque, un lieu à la réputation des plus sordides, repaire des brigands du coin…

     

    L’équipe de Ciné Salon 13 recevra le public à partir de 19h30, la projection étant prévue à 20h00.

     

    Tarif Normal 7,60 euros – Tarif Adhérents Ciné – Club 5 euros. 

     

    BANDE ANNONCE

     

    La leçon de cinéma


    votre commentaire
  •   Samedi 9 avril: Compostelle, le chemin de la vie ...         Le samedi 9 avril Ciné Salon 13 en partenariat avec le cinéma Les Arcades propose la projection du documentaire « Compostelle, le chemin de la vie » en présence du réalisateur Freddy MOUCHARD.

     

         Lui-même randonneur, Freddy Mouchard a suivi pendant 3 ans le parcours de plusieurs pèlerins tous très différents les uns des autres.  Caméra à la main il a filmé  ces randonneurs en route pour Compostelle sans chercher à structurer une histoire il s’est laissé porter par les  rencontres et les événements. De cette expérience est né le film.

    Le réalisateur

    Samedi 9 avril: Compostelle, le chemin de la vie ... Après ses études de cinéma, Freddy Mouchard réalise et produit différents courts-métrages de fiction ainsi que plusieurs documentaires historiques pour France 3 région et national. Parallèlement Il écrit et met en scène plusieurs spectacles vivants autour de l’histoire des Acadiens qui sont présentés en France et au Canada. Tout en développant ses créations artistiques, il diversifie ses connaissances techniques et devient chef opérateur de ses propres films tout en  affirmant  sa méthode de réalisation ainsi que sa maîtrise artistique et technique. L’émergence du digital permet à Freddy Mouchard d’explorer de nouveaux modes de narration tant pour les créations de commande et que pour ces travaux de documentariste.

     

    Accueil du public dès 19h30 la projection étant prévue pour 20h00.

     

    Tarif Normal 7,60 euros - Adhérents du Ciné Club 5,00 euros


    votre commentaire
  • Séance du 29 mars: Le cinéma a 120 ans
            Le 28 décembre 1895 avait lieu la première projection publique et payante du Cinématographe Lumière à Paris dans le salon indien du Grand Café
    . Cette date a été retenue comme marquant la naissance du cinéma. Le Ciné Club de Ciné salon 13 commémorera  le 120 éme anniversaire du « 7éme Art » lors de la séance du 29 mars prochain consacrée au film « Cinéma Paradiso » de Giuseppe Tornatore.

              Réalisé en 1988 avec Philippe Noiret, Jacques Perrin et Brigitte Fossey, « Cinema Paradiso » nous ramène à une époque dont peu se souviennent encore, évoquée avec une certaine mélancolie et tendresse par le cinéaste italien. Il est  l’un des plus beaux hommages à la magie du cinéma, devenu depuis sa sortie le film référent pour  les nostalgiques des salles obscures d’antan.

     

              Le film sera présenté dans sa version restaurée et numérisée mais toutefois en version française pour bénéficier de la voix de Philippe Noiret qui est doublé dans la version originale.

     

    Bande Annonce V O

     

    La leçon de cinéma


    votre commentaire
  • Séance du 23 février: The Blues Brothers       Dans le cadre de sa séance mensuelle, le Ciné Club de Ciné Salon 13 et le cinéma Les Arcades proposent le mardi 23 février la projection du film « The Blues Brothers » qui révéla le réalisateur John Landis.

              Sorti en 1980 le film relate l’histoire fictive d’un groupe de blues composé des comédiens Dan Aykroyd et John Belushi tous les deux membres de l’équipe originale de l’émission de télévision Saturday Night Live de la chaîne NBC pour laquelle ils avaient créé The Blues Brothers dans le but de chauffer le public. Cette comédie musicale donne l’occasion de retrouver les plus grands noms de la musique soul des seventies : Aretha Franklin, James Brown, Ray Charles, John Lee Hooker …

    Un film culte pour toute une génération qui plus de trente ans après reste une référence !!!!!!   

              Le film sera présenté dans sa version originale sous titrée restaurée et numérisé sortie en novembre dernier.

     

              L’accueil du public se fera à 19h30, la projection étant prévue pour 20h00. 

     

    La leçon de cinéma


    votre commentaire
  • Séance du 15 janvier: The french ...          Pour commencer l’année en beauté le Ciné Club de Ciné Salon 13 et le cinéma Les Arcades proposent le vendredi 15 janvier 2016 le film aux 5 oscars qui révéla au public l’immense talent de son réalisateur William Friedkin : « French connection ».

                Inspiré de faits réels le scénario du film sorti en 1971 relate l'enquête menée par deux policiers new-yorkais sur les réseaux d’une organisation retenue dans les archives du crime comme la «French connection» qui importait depuis la France la majeure partie de l'héroïne consommée aux Etats UnisSélectionné en 2005 pour être conservé à la bibliothèque du Congrès américain pour son « importance culturelle, historique ou esthétique » ce long-métrage sera présenté dans sa  Version Originale Sous Titrée numérisée sortie le 19 août 2015.

              L’accueil du public se fera à 19h30, la projection étant prévue pour 20h00.

     Au générique : 

     Gene Hackman

        Séance du 15 janvier: The french ...    Né le 30 janvier 1930 Gene Hackman a 16 ans quand il quitte le foyer familial pour s’engager dans les Marines pour 3 ans. Au sortir de l'armée, après avoir travaillé dans des emplois mineurs il s’inscrit à l’université de l’Illinois pour y suivre des études de journaliste. Ce n’est qu’au début de la trentaine que Gene Hackman décide de devenir acteur et intègre la Pasadena Playhouse, prestigieuse école de cinéma ayant formé de nombreux grands acteurs hollywoodiens qui l’aurait défini comme « peu enclin »  au succès. En 1964, de retour à New York il  joue à Brodway dans la pièce « Any Wednesday » de Muriel Resnik, performance qui lui ouvre des portes apparaissant la même année aux côtés de Warren Beatty dans « Lilith » de Robert Rossen. Enchaînant les tournages il obtient son premier grand rôle dans le « Bonnie and Clyde » d’Arthur Penn réalisé en 1967. En 1971 à 41 ans, nouveau tournant dans sa carrière son rôle du détective Doy dans « French connection » de William Friedkin lui vaut de remporter l’Oscar  du meilleur acteur en 1972. Dés lors son parcours sera jalonné de nombreuses œuvres fortes parmi lesquelles « Mississipi burning d’Allan Parker et « Impitoyable » de Clint Eastwood qui en 93 lui vaudra un second Oscar du meilleur acteur. En 2004 ayant traversé cinq décennies et pas moins de 65 films Gene Hackman  met fin à ses activités d’acteur. 

     

    Roy Scheider

    Séance du 15 janvier: The french ...       Roy Scheider est né en 1932 d’une mère catholique d’origine irlandaise et d’un père protestant d’origine allemande. D’abord attiré par la boxe et le baseball au cours de ses études secondaires il se consacrera à la comédie qu’il étudie à l’université Rutgers et au Franklin and Marshall College. Après trois ans de service militaire dans l’aviation américaine il participe au New York  Shakespeare Festival puis débute à la télévision dans des séries telle la série policière « N.Y.P.D »

                C’est le rôle du détective Buddy Russo, équipier de Gene Hackman dans « French Connection » qui après quarante ans le révèle au grand public. Dès lors il parcourt les années 70 en tournant régulièrement dans les films les plus marquants de cette période. Sa présence, à la fois virile et élégante en fait l’un des visages incontournable du cinéma hollywoodien de l’époque trouvant son rôle le plus célèbre dans celui du chef Brody dans « Les dents de la mer » de Steven Spielberg en 1975. Il achève cette décennie en incarnant le double de Bob Fosse réalisateur du film « Que le spectacle commence » (« All That Jazz »), œuvre fellinienne qui décroche la Palme d’Or à cannes en 1980 ex aequo avec « Kaguemusha » d’Akira Kurosawa. A la périphérie des classiques du cinéma des années 70 il tourne dans d’autres œuvres telles « Un homme est mort » de Jacques Deray en 1972 et le méconnu « Convoi de la peur » de William Friedkin sorti en 1977 et dans lequel il reprend le rôle d’Yves Montand dans « Le salaire de la peur » de Henry-Georges Clouzot.

              Poursuivant sa carrière jusqu’à la veille de sa mort survenue à 74 ans il nous laisse plus d’une soixantaine de films.  

    Fernando Rey

    Séance du 15 janvier: The french ...            Incarnant le rôle du trafiquant Charnier dans « French Connection », Fernando Rey est né  à La Corogne en 1917. Fils d’un chef militaire de la République espagnole il entre dans la clandestinité au moment de la prise de pouvoir par Franco et vit de petits rôles de figuration pour le cinéma. C’est en 1944 qu’il débute à l’écran avec un rôle dans « Eugenia de Montijo » de José Lopez Rubio.

              Devenu l’un des acteurs préféré de Luis Bunuel, Fernando Rey est à l’affiche dans un grand nombre de ses films parmi lesquels « Tristana » en 1970, « Le charme discret de la bourgeoisie » en 1972 ou encore « Cet obscur objet du désir » en 1977. C’est cette même année qu’il obtient le Prix d’interprétation masculine à Canne pour « Elisa mon amour » de Carlos Saura.

              En cinquante ans de carrière n’ayant jamais cessé de tourner avec les plus grands réalisateurs, jusqu’à sa mort survenue en mars 1994 on lui doit près de 90 longs métrages.

     

     

     La leçon de cinéma

     

     

     


    votre commentaire
  • Bonjour 2016

     

    Que cette année voit se réaliser vos plus belles espérances, pour nous elle sera encore l’unique raison de vous faire partager la  passion du cinéma qui nous anime.

     

    " Je ne veux parler que de cinéma, pourquoi parler d'autre chose ? Avec le cinéma on parle de tout, on arrive à tout. " Jean-Luc Godard

     

     


    1 commentaire
  • Séance du 15 décembre: Marius

                  Après l’Arménie et le Japon c’est en Provence et plus précisément sur le Vieux port de Marseille que le Ciné Club de Ciné Salon 13 transportera le public le 15 décembre au cinéma Les Arcades à l’occasion de la projection de « Marius » d’Alexandre Korda, œuvre incontournable du patrimoine cinématographique français.

     Réalisé en 1931 sur un scénario écrit par Marcel Pagnol d’après sa pièce « Marius » jouée pour la première fois en 1929, le film évoque le drame vécu par Marius jeune marseillais que la mer exalte depuis son enfance. Partagé entre l’amour qu’il porte à son père César, patron bourru du bar de la Marine et à Fanny petite vendeuse de coquillage le jeune homme ne peut se résigner à abandonner son père ni Fanny qui pour le garder s’est donnée à lui mais pourtant la mer est là ….

            Nouvelle exclusivité de Ciné salon 13, le film sera présenté dans sa version restaurée et numérisée dont la sortie nationale est prévue le 9 décembre. Pour l’occasion l’écrivain Jean-Louis Chiabrando fera une intervention autour de son livre « Ces acteurs qui ont fait Pagnol » et il proposera une séance de dédicaces à l’issue de la projection. La soirée est organisée en partenariat avec le cinéma Les Arcades – Salon et l’association « Femmes au cœur du 13 ».

     

    Programme

     

    18h30 Accueil du public avec un apéro offert

     19h00 Intervention de Jean-Louis CHIABRANDO autour de son livre "Ces acteurs qui ont fait Pagnol"

     19h45 Projection du film.

     Tarif Normal 7,60 € - Tarif Adhérents 5,00 €.

     

    Séance du 15 décembre: MariusJean-Louis Chiabrando

    Né à Marseille c’est dès son enfance que Jean-Louis Chiabrando, partageant la passion de ses parents pour les films de Marcel Pagnol voue une admiration sans borne à l’auteur de Marius. Cette admiration l’a conduit à mener pendant trois ans des recherches poussées sur Pagnol et les acteurs ayant joué pour lui. De ces précieux travaux qui lui ont permis de rassembler de nombreuses anecdotes parmi lesquelles certaines inédites est né un livre paru aux éditions du Verso en 2013, « Ces acteurs qui ont fait Pagnol » dans lequel l’auteur aborde « le formidable destin d'acteurs que rien ne prédisposait à ces carrières ».

     

    La Leçon de cinéma sur Marius est téléchargeable dans la rubrique "La leçon de cinéma".

     

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique