• Une cure de Mocky .....

         Ardent défenseur du cinéma populaire, Jean-Pierre Mocky  disparu

    en août dernier restera sans doute  le «  seul cinéaste français qui soit

    tout à la fois totalement un cinéaste de genre, tout autant que l’auteur

    d’une œuvre unique, échappant à toute catégorie existante. ».

       Pour la dernière séance du ciné club de la saison, le vendredi 6

    décembre au cinéma Les Arcades, Ciné Salon 13 rendra hommage à

    ce « franc-tireur » fort en gueule. Pour l’occasion, Bernard Sasia

    (monteur - réalisateur) et Clémentine Yelnic (metteuse en scène -

    réalisatrice)  présenteront le film qu’ils lui ont consacré : Mocky sans

    Mocky. Ce film est un démontage/remontage de 58 des films de Jean-

    Pierre Mocky, le monteur devenant le réalisateur et le héros de son

    propre film.

    La leçon de cinéma

     

     

    Une cure de Mocky .....