• COVID 19 En mai ne fait pas ce qui te plaît ...

              Depuis quelques années le Ciné-Club consacre le mois de mai à deux  événements majeurs le premier étant la montée symbolique des marches à l’occasion de la soirée d’ouverture du festival de Cannes, le second marquant l’ouverture du salon "Des livres et vous" organisé par nos amis de La Portée des Mots. Cette fois encore le Covid - 19 nous empêche  de vous retrouver au cinéma les Arcades assurant le personnel de notre soutien en cette période difficile.

           En compensation nous vous convions à une troisième soirée  "ciné-club à la maison" consacrée au festival de Cannes dont la 73ème édition devait avoir lieu du 12 au 23 mai. La leçon de  cinéma virtuelle que nous vous proposons concerne le chef d’œuvre d’Alfred Hitchcock L’homme qui en savait trop (version 1956) avec James Stewart, Doris Day et Daniel Gelin qui sera diffusé sur Arte le dimanche 17 mai à 20h50.

     

     LE FESTIVAL DE CANNES  

    COVID 19 En mai ne fait pas ce qui te plaît ...

            Il se déroule chaque année à Cannes, dans les Alpes-Maritimes, durant la deuxième quinzaine du mois de mai. C’est au Palais des Festivals et des Congrès, célèbre pour son fameux tapis rouge, que les projections ont lieu. Pendant près de deux semaines se croisent à Cannes scénaristes, acteurs, réalisateurs et journalistes du monde entier.

    Petite histoire du Festival de Cannes 

            Le Festival de Cannes est né en réaction à l’intolérance et  à la dictature,  la liberté sera le mot d’ordre de ce nouveau festival  qui aurait dû avoir lieu du 1er au 20 septembre 1939 mais la guerre en aura décidée autrement…  C’est en 1946 que la véritable 1ère édition du Festival se tient dans l’ancien Casino du 20 septembre au 5 octobre créé pour récompenser le meilleur film, le meilleur réalisateur, le meilleur acteur et la meilleure actrice lors d’une compétition internationale.Puis dès 1947, le Palais Croisette accueille le Festival… mais un violent orage emporte la toiture condamnant l’organisation à un retour vers le Casino Municipal. 

           En 1946  le premier festival a lieu du 20 septembre au 5 octobre 1946, vingt-et-un pays sont représentés, onze récompenses pour de grands films comme  Rome,ville ouverte de Rossellini, La symphonie pastorale  de Jean Delannoy, La Belle et la bête de Jean Cocteau ou La Bataille du rail de René Clément qui obtient le Prix du jury international.

           En 1949 a lieu l’inauguration du 1er Palais des Festivals appelé Palais Croisette. La Palme d’Or sera créée en 1955, à l’initiative de Robert Favre Le Bret, Délégué Général, du Festival de Cannes. Plusieurs joailliers présentent des projets, en référence aux armoiries de Cannes. Le Marché du Film qui se déroulait officieusement dans les salles de la rue d’Antibes devient officiel en 1959. Olivia de Havilland est la première femme présidente du jury en 1964. L'année 1968  fut celle où le festival a été  interrompu à cause  des événements de mai 1968 

     

    LE FILM

     

    COVID 19 En mai ne fait pas ce qui te plaît ...

     

           Dans le car qui les conduit à Marrakech, un couple de touristes américains accompagnés de leur jeune fils, font la connaissance du français Louis,  qui va leur faire une étrange  avant d’être assassiné sous leurs yeux,  quelle est donc la nature de ce secret si encombrant ? Ce qui va les entraîner dans une étrange aventure...

    L’Homme qui en savait trop version 1956 est une reprise d’un film du même cinéaste. Alfred Hitchcock avait tourné la première version de l’histoire en Angleterre en 1934 et l’action principale se passait en Suisse. Ce premier Homme qui en savait trop avec Peter Lorre et Leslie Banks lui avait laissé un goût d’inachevé, une impression de ne pas avoir tiré le meilleur parti de la situation de départ…

    L'envie lui prit de raconter l’histoire d’une famille américaine menacée par le terrorisme international et de faire naître le drame et le suspense à partir d’une situation banale en y plongeant des personnages normaux dans des situations exceptionnelles mettant en place  le suspense, la montée de l’angoisse chez « monsieur, madame tout le monde » qui ne cherchaient pas d’histoires, et qui se retrouvent du jour au lendemain embringués malgré eux dans une drôle d’affaire d’espionnage. Pour cela il fallait former un couple glamour James Stewart superbe et Doris Day magnifique qui, grâce à ce rôle et à la chanson Que sera, sera (Whatever Will Be, Will Be)  écrite par Jay Livingston et Ray Evans, sera récompensée par l'Oscar de la meilleure chanson originale et deviendra le titre emblématique de sa carrière de chanteuse.

    COVID 19 En mai ne fait pas ce qui te plaît ...

    Hitchcock accorde à la musique une place de tout premier plan, véritable actrice principale du drame qui va se jouer, il tient son spectateur en haleine jusqu'au bout. Sans oublier cette séquence d'anthologie muette mais musicale de 12 minutes, on ne se lasse pas du découpage absolument extraordinaire de ce morceau de bravoure (124 plans fixes rigoureusement millimétrés) porté par le sublime  London Symphony Orchestra et le chœur du Covent Garden et ses 350 voix. 

    Le film sort en mai 1956 aux Etats-Unis. Et il cartonne. En moins d’une semaine, "L'homme qui en savait trop" est déjà le plus grand succès de tous les films de cette année 1956. Présenté lors de la neuvième édition du Festival de Cannes (du 23 avril au 10 mai 1956) le film n’obtiendra aucun prix le Prix du Festival (Palme d’or) ayant été attribué au Monde du silence de Louis Malle.

    (Sources : Festival Lumière, ARTE cinéma, Allo-ciné, Télérama, RTS CULTURE, site officiel Festival de CANNES)

     

    Restons toujours en contact jusqu'à la réouverture des cinémas et suivez-nous sur notre page Facebook pour partager vos coups de cœur cinéphilies, vos passions, vos découvertes ! Nous espérons vous retrouver bientôt pour de nouvelles projections…

    Prenez soin de vous et de vos proches. 

     

    Cinématographiquement votre  L'équipe de Ciné Salon 13